fbpx
Sophie Turner souffre d’une dépression à cause des médias sociaux | 19 août 2020
Annonce:

À cette époque-là et pendant que Turner était en tournage, ses pairs fréquentaient les collèges et les universités, un choix qu’elle ne pouvait pas faire. Quoi que beaucoup diraient qu’elle a pris la bonne décision, et peut-être qu’elle ne le nie pas non plus, la jeune actrice s’est quand même retrouvée seule, car de nombreuses personnes de son entourage l’avaient quittée.

Le préjudice causé par les médias sociaux

L’un des plus grands problèmes que Turner a rencontré à cause des médias sociaux est l’insécurité qui s’est installée en elle, suite aux commentaires négatifs que les gens laissaient sur certaines plateformes. Bien que les célébrités ignorent généralement ces remarques, Turner en croyait chaque mot, ce qui l’a rendue très sensible au sujet de son apparence et de son comportement.

La dépression est très fréquente au Royaume-Uni puisqu’au cours de l’année 2014, 19,7 % des personnes âgées de 16 ans et plus présentaient des symptômes. Ainsi, en 2016, environ 3,3 % de la population britannique aurait souffert de dépression.

La voie de la guérison

Pour guérir, la jeune Turner a suivi une thérapie associée à un traitement médical approprié, mais elle a également retrouvé un sentiment d’amour-propre qui a été catalysé par les nombreux compliments que lui adressait Joe Jonas, son fiancé.

À la fin de son interview, McGraw l’a rassurée en lui disant qu’elle devrait tout simplement ignorer ces personnes qui se cachent derrière leur écran et intimident les autres à travers les plateformes de réseaux sociaux.

Et c’est exactement ce que fait actuellement notre talentueuse actrice, même s’il lui arrive parfois de répondre à ces trolls et de remettre ces gens à leur place.

Annonce:
Annonce:
Fermer