fbpx
L’inflammation des gencives pourrait être la cause principale de la maladie d’Alzheimer | 18 janvier 2021
Annonce:

Les chercheurs ont réalisé une série d’études sur des personnes (mortes et vivantes) ayant été diagnostiquées ou suspectées d’avoir la maladie d’Alzheimer.

Des bactéries… dans le cerveau ?

Lors des recherches, ils ont découvert que tous les patients atteints de cette maladie avaient des bactéries associées aux maladies chroniques des gencives, mais… au niveau du cerveau.

« Pour la première fois, nous apportons la preuve solide d’un lien entre le pathogène intracellulaire à Gram négatif Pg et la pathogenèse de la maladie d’Alzheimer »,  annonce l’un des chercheurs, Stephen Dominy.

Une bactérie pouvant détruire les neurones cervicales

Des tests réalisés sur des souris ont confirmé que cette bactérie, appelée Porphyromonas gingivalis, pouvait migrer de la bouche vers le cerveau et qu’elle produisait une sorte de protéine toxique appelée (gingipaïne) qui détruisait les neurones du cerveau.

Une solution à l’avenir…Par ailleurs, les chercheurs ont déclaré que ces conclusions pourraient les conduire à de nouvelles méthodes qui permettraient éventuellement d’aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Car pour le moment, il n’existe ni remède ni traitement efficace.

Un nouveau traitement ?Mais, il est à noter que l’équipe des scientifiques a mis au point un nouveau traitement et prévoit de le tester plus tard cette année dans le cadre d’un essai clinique sur des patients atteints de la maladie d’Alzheimer légère ou modérée.

Annonce:
Annonce:
Fermer