fbpx
Un médecin libanais n’accepte pas de serrer la main d’une fonctionnaire et se voit refuser la nationalité allemande | 23 octobre 2020
Annonce:

En 2015, un migrant libanais s’est vu rejeter sa demande de nationalité allemande pour motif d’incompatibilité culturelle après avoir refusé de serrer la main à une représentante de l’Etat en charge de son dossier pour des raisons religieuses.

Selon cet homme, de religion musulmane, les femmes représentent « un danger de tentation sexuelle ».

En effet, ce médecin de profession, âgé de 40 ans, est arrivé sur le territoire allemand en 2002 pour poursuivre ses études et y est resté pendant plus de dix ans. En 2012, il a décidé d’entamer les démarches nécessaires pour devenir un citoyen allemand, il a passé les tests de naturalisation avec brio et a obtenu de meilleurs scores.

Après que cette fonctionnaire chargée de son dossier a refusé de lui remettre son certificat de nationalité, l’homme a saisi le tribunal administratif de Stuttgart, puis, en appel, le tribunal administratif du Bade-Wurtemberg, qui, tous les deux, ont rejeté sa demande de naturalisation, le 17 octobre 2020, pour motif d’une « conception fondamentaliste de la religion, et d’un rejet des conditions de vie allemandes ».

« La poignée de main est profondément enracinée dans la vie sociale, culturelle et juridique, façonnant la manière dont nous vivons ensemble », a indiqué le juge en charge de l’affaire.

Annonce:
Annonce:
Fermer