Menstruations : 6 choses que vous ne savez probablement pas qui se produisent pendant cette période

adolescentes Au cours de la 2ème semaine Au cours de la 3ème semaine Au cours de la 4ème semaine avantages bienfaits choses à éviter contre-intuitif corps cycle menstruel développer des habitudes saines douleurs douleurs des règles s'aggravent lorsqu'il fait froid environ 2 à 7 jours exercice physique Faire du sport femmes garçons l'apprentissage et la mémoire L’irritabilité La 1ère semaine La dépression La douleur la fatigue La stigmatisation La taille de l'hippocampe augmente Les ballonnements Les chercheurs les crampes Les crampes menstruelles Les crampes menstruelles peuvent se déplacer les menstruations font partie intégrante de leur vie Les menstruations peuvent affecter la voix les mythes Les nausées Les sautes d'humeur les tabous marche Menstruations menstruelle menstruelles mensturelle modifier la structure du cerveau des femmes pendant les menstruations phénomène est stigmatisé phénomène normal et sain règles règles chaque mois s'informer sur les menstruations sauter des repas soulager suivre une thérapie symptômes syndrome prémenstruel un mode de vie sain vos règles

Publié le 29 juin 2022 par: Être Heureux #etrehrx

Pour la plupart des femmes, les menstruations font partie intégrante de leur vie, c’est un phénomène normal et sain. Environ la moitié de la population féminine – soit environ 26 % de la population mondiale – est en âge de procréer. La plupart des femmes ont donc leurs règles chaque mois pendant environ 2 à 7 jours. Pourtant, aussi normal soit-il, ce phénomène est stigmatisé dans le monde entier.

Publicité:

Le manque d’informations à ce sujet est à l’origine d’idées fausses et de discriminations préjudiciables, et peut priver les filles d’expériences et d’activités normales pendant leur jeunesse. La stigmatisation, les tabous et les mythes empêchent les adolescentes – et les garçons – de s’informer sur les menstruations et de développer des habitudes saines.

La taille de l'hippocampe augmente réellement pendant les menstruations.

C’est pour cette raison que nous avons décidé aujourd’hui de partager avec vous quelques informations que vous ne saviez probablement pas et qui se produisent pendant vos menstruations.

Publicité:

#1. La taille de l’hippocampe augmente réellement pendant les menstruations.

La taille de l'hippocampe augmente réellement pendant les menstruations

Les recherches ont démontré que lorsque le taux d’œstrogènes augmente, l’hippocampe, une structure cérébrale située dans le lobe temporal. Il joue un rôle majeur dans l’apprentissage et la mémoire, s’agrandit. Ces changements cérébraux affectent concrètement le comportement des femmes.

Les chercheurs en ont conclu que lorsque les femmes se trouvent dans certaines phases de leur cycle menstruel, elles deviennent particulièrement réceptives aux changements de leur comportement, ce qui peut être le bon moment pour suivre une thérapie pour lutter contre les sautes d’humeur, par exemple.

Publicité:

#2. En fonction des semaines, les hormones ont une influence différente sur votre corps.

En fonction des semaines, les hormones ont une influence différente sur votre corps

En tant que femme, les hormones ont une influence considérable sur votre corps. Normalement, vos menstruations se déroulent comme suit :

La 1ère semaine, vous pouvez ressentir quelques problèmes liés aux menstruations avant que celles-ci ne commencent. Ensuite, votre taux d’œstrogènes augmente et vous commencez à vous sentir mieux.

Publicité:

Au cours de la 2ème semaine, vous vous sentez bien et votre taux de testostérone augmente brièvement. Il se peut que vous ayez envie de passer des moments plus intimes avec votre partenaire.

Au cours de la 3ème semaine, votre taux d’œstrogène diminue considérablement et votre taux de progestérone, une autre hormone féminine qui sert à préparer l’utérus pour une grossesse, augmente. Il se peut que vous ressentiez des sautes d’humeur et que vous soyez déprimée ou démotivée.

Au cours de la 4ème semaine, l’œstrogène et la progestérone diminuent et certaines femmes commencent à souffrir du syndrome prémenstruel (SPM).

Publicité:

Page: 1 sur 3
LIRE LA SUITE
Page: 1 sur 3 LIRE LA SUITE
Publicité:

Merci! pour vos partages

SUR LE MÊME THÈME

Laisser un commentaire