fbpx
Annonce:
Voici les symptômes avant-coureurs du cancer du colon | 18 mars 2021

Selon l’Institut national du cancer (Inca), 44 872 nouveaux cas ont été recensés rien qu’en France en 2017. D’ailleurs, le cancer du côlon fait partie des cancers les plus répandus et représente la 2e cause de décès par cancer tous sexes confondus en France.

Vous savez peut-être déjà que le dépistage du cancer du côlon est important si vous êtes âgé de 50 ans ou plus, mais qu’en est-il si vous êtes âgé de moins de 50 ans ? Environ 90 % des cancers colorectaux sont diagnostiqués chez les personnes ayant 50 ans ou plus, mais les chercheurs ont observé une augmentation alarmante dans les tranches d’âge allant de 20 à 49 ans.

En 2017, l’American Cancer Society a publié les résultats d’une étude révélant que les adultes de plus de 35 ans ont deux fois plus de chances d’être diagnostiqués d’un cancer du côlon et quatre fois plus de risques de contracter un cancer du rectum au cours de leur vie que les personnes âgées. Ces découvertes ont été suffisamment radicales pour que l’American Cancer Society réduise l’âge recommandé pour un premier dépistage du cancer du côlon de 50 à 45 ans.

Quels sont les signes avant-coureurs du cancer du côlon ?

Certains symptômes nécessitent une attention particulière. Si vous remarquez quelques uns des signes suivants, prévenez votre médecin, qui déterminera si vous avez besoin de passer des tests supplémentaires :

– Des selles fines et longues

– Une envie pressante et répétitive d’aller à la selle

– Une sensation d’évacuation incomplète même après être allé à la selle

– Des efforts de poussée accompagnés de douleurs

– Une impression d’avoir le rectum plein

– Des vomissements

– Du sang dans les selles qui peut être confondu avec des hémorroïdes

– Des douleurs chroniques se traduisant par des crampes abdominales, un inconfort et des gaz

– Une constipation qui survient brutalement ou qui devient de plus en plus sévère

– Une diarrhée qui s’installe dans le temps

– Des douleurs au niveau de l’anus qui peuvent également se prolonger dans les jambes

Toutefois, de nombreuses personnes atteintes de cancer du côlon ne présentent aucun symptôme dans les premiers stades de la maladie. Lorsque les symptômes apparaissent, ils varient en fonction de la taille du cancer et de sa localisation dans le gros intestin.

Quelques facteurs de risque…

Annonce:
Annonce:
Fermer